Derrière le projet Cubic

Aymeric Dechamps « AyDe »

Travaillée par l’homme, la nature est d’une complexité étonnante, elle est le reflet de l’intériorité humaine. La nature mise en œuvre devient prétexte à l’éclosion… La spirale est en mouvement !

Aymeric Dechamps - Détail

Artiste pluridisciplinaire Belge né en 1973, Aymeric a partagé son temps entre la France et la Belgique. Depuis 2014 il vit et travaille principalement en Belgique.

Etudes : après avoir suivi des études en peinture et décoration d’intérieur à l’Institut de la Construction, des Arts Décoratifs et Industriels (I.C.A.D.I.), il parfait sa formation à l’Institut des Beaux-arts St. Luc de Liège en Arts Plastiques et en Techniques d’Impressions Artistiques (gravure, lithographie, sérigraphie et offset). Il clôture son parcours scolaire à L’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège.

Techniques : son besoin compulsif de créer le motive à exploiter de nombreuses techniques… Tout d’abord la peinture et la sculpture avec une place pour le dessin et la gravure. Ses recherches l’entraînent à utiliser d’autres médiums tels que la photographie, la vidéo et la musique. L’envie d’élargir son champ d’investigation le confronte à l’installation artistique et à la performance.

Thèmes : très tôt l’artiste porte un intérêt pour l’homme dans son rapport à l’autre et à son environnement, il en fait un sujet de prédilection dans son œuvre. Son exploitation de la mythologie antique et de la psychologie qui en ressort renforce ce thème. Les œuvres d’Eschyle, de Sophocle, d’Ovide et d’Homère sont autant de sources de réflexions et points de départ pour son travail artistique. Le thème d l’homme dans son environnement emmène également l’artiste à redéfinir formellement sa perception du paysage.

Les différentes techniques et compilations de certaines d’entre elles ouvrent des portes insoupçonnées sur des territoires à défricher : la fusion de la peinture avec la sculpture, de la sculpture avec l’installation, l’union de la performance artistique avec la vidéo et la musique…

AyDe perçoit son univers artistique comme un gigantesque laboratoire d’expérimentation :

Un laboratoire artistique où tout est permis pour atteindre la liberté d’expression et la communication constructive… Un laboratoire où les tentatives mènent tantôt sur de belles découvertes, tantôt sur de moins fructueuses mais toujours dans la curiosité… Un Laboratoire où la fusion des genres est souhaitée pour tresser des rencontres inattendues et poursuivre la réflexion… Enfin, un laboratoire qui vit au fil des découvertes et se trouve en perpétuel réaménagement, mutation et transformation.

Quelques projets du laboratoire : hormis ses recherches en peinture et sculpture…

  • Cubic or not Cubic (T.A.Z., installation, performance, photo…). Projet construit autour de l’objet (cube) et du sens qu’il prend dans divers contextes.
  • Projet Another Skin (photographie, vidéo…). Questionnement sur le comportement de l’homme dans un contexte en mutation.
  • Projet Capture (photographie, art numérique…). Quand l’image fait son cinéma… Image de films hypothétiques.
  • Poésie expérimentale (performance, vidéo, musique, texte…) Recherche sur la fusion des genres.

A l’occasion, ces projets se font collaboratifs.

Homme dans son environnement… Environnement de l’homme… Homme environnement… Homme et son environnement… Environnement transformée par l’homme… Homme transformé par son environnement.

…Le thème est vaste,  exploré par les artistes de tout temps et de tout lieu… C’est presque un devoir d’artiste de traiter LE sujet primordial : la place de l’homme. L’oeuvre de AyDe est un autre point de vue, une autre pierre apportée à la construction de l’édifice en hommage à Dame Nature, un ex-voto à la gloire du grand mécanisme universel, un merci à la vie. Placé au centre comme sujet d’étude ou mis en marge pour mieux entrevoir son environnement, l’homme est partout dans l’oeuvre de AyDe.